Vos travailleurs isolés sont-ils en sécurité ?

Le travail isolé n’est pas un concept nouveau en soi, mais ce n’est que récemment qu’il est devenu un secteur d’activité à part entière.

Même si la grande majorité des employeurs prennent en compte la sécurité et le bien-être de leurs collaborateurs, gérer les risques spécifiques aux travailleurs isolés est moins courant.

Qu’est-ce qu’un travailleur isolé ?

Le terme « travailleur isolé » peut désigner plusieurs cas de figure : une personne qui réalise tout ou partie de son travail loin de ses collègues (dans une autre section d’un bâtiment ou dans des locaux fixes distants), un employé détaché qui se déplace régulièrement, ou encore un travailleur social qui intervient auprès du public.
Pourquoi protéger les travailleurs isolés ?

Prendre soin de ses salariés est un argument moral évident que tout le monde connaît. Des collaborateurs heureux, qui se sentent valorisés et protégés, font généralement preuve d’une plus grande motivation. Ils sont plus susceptibles de rester fidèles à l’entreprise et de donner le meilleur d’eux-mêmes.

En revanche, ceux qui se sentent isolés peuvent être plus souvent sujets à l’anxiété et au stress – et donc à la maladie –, ce qui a des conséquences diverses sur les ressources humaines. Cette situation impacte la rentabilité d’une organisation et peut entraîner un certain nombre de coûts :


• Baisse du moral et de la productivité

• Taux de roulement plus élevé

• Nécessité de recourir à des intérimaires

• Coûts de recrutement

• Pression accrue sur la formation

• Augmentation du temps de gestion

• Litiges et conflits

Investir dans une solution d’alarme pour travailleurs isolés peut non seulement améliorer la sécurité des employés, mais aussi contribuer à la réduction des dépenses courantes d’une entreprise. Une solution de ce type peut par ailleurs présenter un rapport coût-efficacité intéressant, puisqu’elle ne nécessite généralement pas de dépenses d’investissement et peut être couverte par les budgets d’exploitation.

À quels risques un travailleur isolé est-il exposé ?

Tous les secteurs d’activité font appel à des travailleurs isolés, les risques sont donc très variés. On peut les diviser en deux catégories :


1) les risques humains, liés aux relations interpersonnelles : ils peuvent se traduire par des agressions physiques ou verbales,

2) les risques environnementaux : risque d’incapacité dû soit à l’exécution d’une activité particulière, soit à une chute ou un problème de santé subit.

Utiliser SoloProtect, quels avantages ?

SoloProtect fournit une assistance toute l’année, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Tout travailleur isolé en détresse équipé du dispositif peut déclencher une « alerte rouge » et être mis en communication audio avec notre centre de télésurveillance. Les opérateurs vérifient l’authenticité de l’alerte, surveillent la situation et font remonter l’information en fonction de ce qu’exige la situation. SoloProtect est un dispositif qui a fait ses preuves. Il aide à enregistrer les propos agressifs et les violences physiques et déclenche automatiquement une alerte lorsque le travailleur est dans l’incapacité de le faire, à la suite d’une chute ou d’un malaise, par exemple.


Avec une solution comme SoloProtect, un travailleur isolé peut intégrer une évaluation dynamique des risques dans son activité professionnelle au quotidien. Il utilise son boîtier comme n’importe quel outil de travail habituel. Résultat : les employés adhèrent davantage à l’idée que la sécurité est une responsabilité partagée.


SoloProtect est une solution proposée à prix forfaitaire, usage inclus. Les employés sont invités à l’utiliser autant que possible* afin de contribuer à leur sécurité.

Rendez-vous sur notre site pour découvrir comment SoloProtect peut aider vos travailleurs isolés.

*Des règles d’usage raisonnable (fair use) s’appliquent.

Vous avez des questions ? Contactez-nous !