Veiller au bien-être de votre personnel

Le travail occupe une place importante dans la vie. Une personne qui exerce une activité professionnelle à plein temps passe environ un tiers de sa journée sur son lieu de travail.

Le travail occupe une place importante dans la vie. Une personne qui exerce une activité professionnelle à plein temps passe environ un tiers de sa journée sur son lieu de travail. Pour se sentir bien, mieux vaut donc faire quelque chose qui nous plaît, avec des gens que nous apprécions.

Pas si facile, n’est-ce pas ? Tout le monde ne peut pas gagner des millions en jouant au football ou en voyageant à travers le monde. Pour la plupart d’entre nous, le quotidien est un peu moins extraordinaire.

Beaucoup ne détestent pas leur travail, mais ne l’adorent pas non plus. Stress, horaires prolongés, travail le soir ou le week-end. Chef difficile, problèmes d’entente avec certains collègues... Toutes ces contraintes peuvent épuiser le corps et l’esprit. Nous avons tous des moments où nous nous sentons dépassés, que ce soit dans notre vie familiale ou professionnelle. Dans ces situations, il est essentiel de savoir gérer ses émotions.

Le deuxième motif d’arrêt de travail

La santé mentale et le bien-être sont aujourd’hui au cœur des préoccupations. Et pour cause : selon un rapport publié en 2010 par la Cour des comptes, un dixième à un cinquième de la population française risque de connaître un trouble psychique au cours de sa vie. La santé mentale est une composante fondamentale de notre équilibre. Tout comme le corps, l’esprit a besoin qu’on prenne soin de lui.

La CNAM a établi en 2004 que les troubles psychiques sont la deuxième cause d’arrêt de travail en France. Selon la Cour des comptes, leur coût économique et social est évalué à 107 milliards d’euros par an. Tout le monde peut se trouver confronté à des problèmes psychologiques, dans tous les secteurs, tous les métiers. Sans forcément avoir de prédisposition.

Veiller à la santé mentale et au bien-être de votre personnel est tout aussi essentiel que de veiller à sa santé physique. Des employés heureux sont des employés productifs. Les responsables santé et sécurité doivent donc prendre cette question très au sérieux et l’intégrer au même titre que les menaces à la sécurité physique. Il est important d’accorder une attention particulière aux employés qui ont déjà des problèmes de santé mentale ou qui sont à risque – sans négliger les autres pour autant.

Les besoins spécifiques des travailleurs isolés

Justement, il y a une catégorie de personnel dont le bien-être est parfois oublié : les travailleurs isolés. Ce n’est pas parce qu’ils sont loin des yeux qu’il ne faut pas s’en préoccuper. Bien au contraire. Les travailleurs isolés ne disposent pas du même soutien que s’ils avaient des collègues à proximité. En cas de problème, ils ont moins de possibilités pour se défendre ou maîtriser un agresseur éventuel. Leur niveau d’anxiété est donc souvent plus élevé, ce qui peut nuire à leur bien-être général et favoriser les problèmes de santé mentale.
Il n’y a pas de remède miracle aux troubles psychiques. Ce que vous pouvez faire, en revanche, c’est protéger les membres de votre personnel pour atténuer la pression et faire en sorte qu’ils se sentent en sécurité au quotidien.

Mettre en place des politiques de santé et de sécurité détaillées, adaptées et évolutives, assurer une formation approfondie et réaliser des évaluations cohérentes des risques sont d’excellents moyens de prévenir les incidents. Et si certains de vos employés travaillent seuls, un dispositif d’alarme pour travailleurs isolés leur apportera la sérénité. Grâce à cette solution, vous aurez la certitude de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour veiller sur vos employés et remplir votre devoir de protection.

Une obligation légale

En tant qu’employeur, vous êtes tenu de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs, qu’ils soient dans l’entreprise ou à l’extérieur (article L4121-1 du Code du travail). Et des employés bien formés sont plus à même de gérer les risques et de prendre la bonne décision lorsqu’ils sont confrontés à un comportement agressif ou violent. Vos équipes doivent donc maîtriser sur le bout des doigts les règles et procédures de votre entreprise en matière de travail isolé.
La mise en place d’une solution pour travailleurs isolés peut, en apparence, représenter un coût important. Mais en réalité, investir dans la santé, la sécurité et le bien-être de votre personnel vous permettra de faire des économies à long terme. Des employés heureux et en bonne santé sont plus productifs. Les absences liées au stress et aux maladies sont moins nombreuses. Et si votre entreprise ne respecte pas les règles de protection et de sécurité applicables, elle s’expose à des sanctions pénales en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle.

Les problèmes de santé mentale ne se règlent pas d’un coup de baguette magique. Mais en fournissant à vos équipes l’environnement de travail le plus sûr possible et les outils appropriés pour accomplir leurs tâches, vous pouvez réduire leur stress au quotidien et remplir votre devoir légal de protection.

Liens utiles :

Rapport de la Cour des comptes sur l’organisation des soins psychiatriques

INRS – Les risques psychosociaux

Vous avez des questions ? Contactez-nous !